VOTEZ pour YAF!!!
par ici
Pensez à recenser votre logement et métier.
Pour cela, rendez-vous ICI
Donnez votre avis sur les nouveautés.
Rendez-vous par ICI.
Réagissez suite aux nouveaux articles de notre doyenne.
Pour cela, rendez-vous ICI.

Partagez | 
 

 Paris, I Love You (PV Charlie McPreston)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !


potins : 1773
âge : 36 ans
statut civil : Mariée depuis le 6 Aout 2016 !
quartier : Kingston Grove
profession : Lieutenant de Police (Crim')
pseudonyme : Porcupine.
célébrité : Stana Katic
double compte : Non
copyright : stanakaticland. stanakaticbrasil. castlelounge. stana-katicfans. stana-for-always. drstanakatic. for-lovers-only. alwayswiththecoffee. katicisms. castlelover47. stanacatik. motley control. Phantasmagoria. RIDDLE. stanakaticdaily. eileen-kath-madley. Hotmess



MessageSujet: Paris, I Love You (PV Charlie McPreston)   Mer 11 Jan - 22:10


   
Paris, I Love You
Nous étions déjà le 14 Janvier et je n’en revenais pas combien les semaines précédentes étaient passées aussi vite. J’attendais ce voyage avec impatience, afin de passer un nouveau cap et de penser à autre chose que ce qui s’était produit lors de ma mission en Russie.
Depuis que Wolfe était venu me retrouver là-bas et m’avait ramené sur le continent américain, je ne m’étais pas beaucoup exprimée même après mon hospitalisation avant Noël.

Quoi qu’il en soit, nous avions - Charlie & moi-même - trinqué à la nouvelle année qui s’annonçait plus belle que la précédente, et marquant une nouvelle fois une avancée dans notre relation. Notre couple durait et ça faisait du bien, quelque part, d’avoir trouvé son alter ego. Un cadeau que nous nous étions fait pour Noël était une escapade de quelques jours pour Paris, en France. Cette ville qui est connue comme étant celle de la romance, j’étais déjà allée dans ce pays mais cela remontait à plusieurs années.

A cet instant, je me posais sur le lit de la chambre d’hôtel que nous avions réservé.  Cet hôtel nous plaisait à tous les deux, n’ayant pas les moyens pour se faire plaisir car le luxe dans cette ville n’était pas donné. Mais nous préférions l’hôtel bohème du 9e, dénommé « Amour ».
Je regardais en direction de la fenêtre en provenance de laquelle le néon de l’enseigne reflétait avec sa couleur rouge. Un peu dans mes rêves, j’écoutais davantage le bruit de la pluie qui frappait sur les vitres plus que ce que disait Charlie depuis la salle d’eau.
Chaussures ôtées, je m’allongeais sur le lit en croisant les bras derrière ma tête.
Je pensais alors à un carnet dans lequel j’avais écrit des adresses lorsque nous étions encore chez nous. Je me redressais pour le saisir dans mon sac et me ré-installais sur le lit tout en demandant à Charlie « Tu crois que ta mère s’en occupera bien ? ». De Asera. Je faisais bien sûr référence à notre adorable Berger Malinois que nous avions du laisser là-bas. Pour la première fois nous nous en séparions pour plusieurs jours. « Faudrait pas que elle cède à tout et lui donne de mauvaises habitudes… ».

Je le laissais répondre avant de lancer un autre sujet. « C’est incroyable, même quand il pleut Paris reste magnifique…. et j’ai envie de tout faire et tout voir, pas toi ? ».
Fiche (c) Espe

.........................................

   
Don't fuck with me


©BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !




Work, always work !
potins : 998
âge : 42 ans
statut civil : Happy hubby <3
quartier : Kingston Grove
profession : Agent du Swat
pseudonyme : Emilie
célébrité : Alex O'Loughlin
copyright : Tumblr Grasshopper James d'amour



MessageSujet: Re: Paris, I Love You (PV Charlie McPreston)   Ven 13 Jan - 21:54



Charlie était revenue vivante de Russie, mais elle avait l'air d'avoir vécu pas mal de choses. Je m'en doutais, mais je ne pouvais pas en être sur, car elle ne me parlait pas de ce qu'il s'était passé là bas. Tout ce que je savais c'était que Wolfe avait été la chercher et qu'à son retour elle avait du faire un court passage à l'hôpital. On avait quand même pu passer le nouvel an ensemble, trinquer et ça m'avait fait un bien fou de me retrouver avec elle. C'était dingue ce qu'elle m'avait manqué durant sa mission. Maintenant que tout ça était derrière nous, on avait décidé de se prendre quelques jours de vacances et rapidement Paris s'était imposé à nous comme la destination idéale.

La capitale Française nous avait accueillis avec de la pluie, et malgré ça, tout m'avait paru magnifique. Ma brunette semblait excitée à l'idée de redécouvrir cette ville et j'avais hâte de voir ce qu'elle avait en réserve pour nous. Elle avait choisi l'hôtel, l'hôtel Amour, c'était un joli nom, mais l'intérieur n'avait pas manqué de me surprendre. La déco était quelque peu surprenante lorsque l'on ne s'y attendait pas. C'était un chouette hôtel pour les couples. Fin c'était ce que je m'étais dit en entrant dans la chambre. Puis dans la salle de bain. Bref, j'avais pris une douche pour me décrasser avant de pouvoir ressortir, car il était encore tôt en France.

« Tu crois vraiment que ma mère est du genre à le laisser tout faire ? » La Mama McPreston avait de la poigne et elle n'allait certainement pas laisser Asera diriger les opérations. Non, de ce côté là on pouvait être tranquille. « Je crois plutôt qu'il va être deux fois plus sage qu'avant à notre retour. »

Je sortis de la salle de bain avec juste mon jeans sur moi et mon tee shirt à la main, et je m'installa avec elle sur le lit. Elle avait sorti son carnet où elle avait noté tout ce qu'elle voulait faire, la liste était longue, mais j'avais envie de découvrir cette ville avec elle. De me perdre dans les ruelles, de gouter aux croissants pleins de beurre, de l'embrasser au clair de lune sur les quais de Seine. Je voulais Paris, mais avec Charlie.

« J'ai surtout envie de passer du temps avec toi. » Lui murmurais-je en me faisant un peu plus collant.

Je devais surement être extrêmement chiant depuis qu'elle était rentrée, mais j'avais besoin de contact, de câlin, de sa présence en permanence avec moi. Ça me rassurait. Je n'y pouvais rien. Elle avait beau être vivante, je n'y croyais toujours pas totalement. Je devais encore me le prouver. Je m'étais posé plusieurs fois la question de ce qu'aurait été mon avenir sans elle et je n'avais pas réussi à répondre.

« Babe, promets moi que plus jamais tu ne partiras comme ça. »

J'avais été mal. Tout simplement. J'étais passé par la colère, la folie, l'anxiété et la déprime, je m'étais raccroché à mon nouveau boulot, mais rien n'avait pu rendre cette séparation plus facile à vivre. Elle avait survécu à son cancer et on avait ouvert notre vie à de nouveaux projets et celui de mourir en mission n'en faisait pas parti. C'était pour ça que j'avais changé de job.
M**de, j'avais le don pour pourrir nos voyage. On était à Paris pour se changer les idées et je ramenais nos problèmes avec nous. Mais quel boulet !

.........................................
Love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Paris, I Love You (PV Charlie McPreston)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» From Paris with Love
» I met this pretty boy in Paris, he used to tell me that i'm jolie - Juliette
» → hello, i love you won't you tell me your name. le 14 mai 2012 à 15h19
» Charlie ※ Amnesia : best remedy against love.
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You're About Forty :: 
Gonna see the world
 :: Gonna see the world :: All around the world
-