VOTEZ pour YAF!!!
par ici
Pensez à recenser votre logement et métier.
Pour cela, rendez-vous ICI
Donnez votre avis sur les nouveautés.
Rendez-vous par ICI.
Réagissez suite aux nouveaux articles de notre doyenne.
Pour cela, rendez-vous ICI.

Partagez | 
 

 JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 181
âge : trente-trois ans.
statut civil : célibataire.
quartier : Kingston Grove
profession : co-gérante et serveuse au Kingston Coffee.
pseudonyme : jessouille.
célébrité : meghan ory.
double compte : evie sorensen, micah wright, billie sheffield &. haley grey.
copyright : shiya (avatar) ; excelsior (signature).



MessageSujet: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Ven 20 Nov - 21:22


Juliet Clare Manning




   
Avant de vous en dire plus sur moi, vous devez savoir que j'ai 33 ans et que je suis née à Cougartown. Je suis donc américaine. Il faut aussi que vous sachiez que je suis célibataire et que j'ai aucun enfant. Pour remplir mes journées, je suis actuellement co-gérante du Kingston Coffee et pour l'instant, je n'ai pas vraiment à me plaindre. Oh! J'oubliais, il y a trente-trois ans, pour être plus précise en 1982 je me suis installée dans le quartier de Kingston Grove et j'y coule des jours heureux... ou pas!
No Reason To Cry
Lover's Touch  
Damaged By Love    
Wake Up Time

We all have a story to tell

La porte de la maison des Manning claqua violement derrière une petite brune visiblement d’à peine sept ans visiblement énervée avant de se rouvrir presque aussitôt sur son grand frère. Sans même prêter attention à sa mère qui se trouvait dans le salon, la fillette avait monté les marches quatre à quatre pour aller s’enfermer dans sa chambre. La porte de la chambre avait subi le même sort que celle de l’entrée et Juliet était partie se réfugier sur son lit, la tête enfouie dans son oreiller. La journée à l’école n’avait pas été des plus excellentes et les nerfs lâchaient. Juliet n’avait jamais vraiment été de ces filles populaires avec qui on rêve d’être amis, c’était plutôt tout le contraire même, sans qu’elle ne sache vraiment pourquoi d’ailleurs. Il ne s’était rien passé de bien particulier aujourd’hui, si ce n’est qu’elle avait à nouveau été choisie en dernière pour les travaux de groupe, qu’on lui avait accidentellement fait un croche-pied durant la pose déjeuné, qu’elle avait eu droit à un exposé merdique parce qu’elle détestait se retrouver debout devant une classe d’élèves qu’elle ne supportait pas et pour couronner le tout, ses stylos préférés avaient disparus de sa trousse. Bref, elle en avait assez de cette journée et elle voulait qu’elle se termine vite. Quelques coups furent frapper à la porte de la chambre de la jeune femme, mais elle ne bougea pas d’un pouce. « Jules ? » La voix de son aîné avait fait légèrement remuée la petite brune, mais elle garda la tête enfouie dans le coussin. Ce n’est que lorsqu’elle sentit son matelas s’affaisser sous le poids de Jake qu’elle redressa légèrement le visage. « Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » « Rien. » grogna-t-elle tout en baissant à nouveau la tête, faisant retomber quelques longues mèches brune devant ses yeux dans la manœuvre. « Tu veux que j’aille leur casser la figure ? » Aussitôt, elle secoua la tête à la négative. Juliet savait pertinemment qu’elle pouvait compter sur son grand-frère pour ça, mais elle ne voulait pas qu’il se mêle de cette histoire, ça ne ferait probablement qu’empirer les choses et elle n’avait pas envie qu’il ait des ennuis par sa faute. « Papa a descendu le sapin, tu viens ? On va le décorer. » Pour la première fois de la journée, un sourire pris place sur les lèvres de la fillette et elle ne tarda pas à bondir hors de son lit pour dévaler les escaliers aussi rapidement qu’elle les avait monté quelques minutes plus tôt. Noël était leur fête préférée à elle et son frère et la décoration du sapin faisait partie de ses moments préférés dans l’année. Ils passaient un bon moment en famille autour du sapin, à le décorer avant que leur mère ne leur apporte des biscuits à peine sortis du four pour les réconforter de leurs efforts. C’était un moment que Juliet chérissait tout particulièrement.

∞ ∞ ∞

« Tu ne vas pas pouvoir lui en vouloir éternellement ma chérie. » Juliet lança un regard en biais à sa grand-mère. Elles étaient toutes les deux au Kingston Coffee. Rapidement, la jeune femme s’était retrouvée à travailler pour le compte de sa grand-mère. Déjà toute petite, elle aimait à traîner dans les jambes de Maribel lorsqu’elle était au café. N’ayant pas une ribambelle d’amis, elle se rendait au café quand elle avait un peu de temps libre et demandait à l’aider dans la mesure du possible. Puis dès qu’elle avait été en âge d’avoir son premier job étudiant, ça avait au sein de ce café qui l’avait en quelques sortes vu grandir. « Je ne lui en veux pas d’être parti Granny… Je lui en veux parce qu’il n’est pas foutu d’être là quand nous, on a besoin de lui. » Le grande brune essuyait avec peut-être un peu trop d’énergie le verre qu’elle avait entre les mains. Bien sûr que si, elle en voulait à son frère de s’être engagé dans l’armée. Il n’y avait eu que leur grand-mère pour être fière de ce choix, personne à la maison ne l’avait soutenu et pourtant Jake était parti une fois son diplôme en poche. Elle lui en voulait de les avoir abandonnés. Elle lui en voulait, parce qu’il prenait à peine le temps de revenir une fois par an, et encore… Virginia était tombée dans une profonde déprime, délaissant quelque peu ses autres enfants après le départ de l’aîné pour finir par décéder quelques mois plus tôt. Jake n’avait même pas pris la peine de se pointer pour l’enterrement de leur mère et elle lui en voulait d’autant plus pour ça. Et c’était devenu un véritable sujet de désaccord entre la grand-mère et sa petite fille. Juliet déposa finalement le dernier verre qu’elle avait à essuyer et rangea son essuie de vaisselle sur le crochet prévu à cet effet avant de venir embrasser sa grand-mère. « Matt ne va plus tarder à rentrer, il faut que j’y aille. Tu m’appelles si tu as besoin d’aide ? » La vieille dame hocha la tête, un sourire tendre sur le visage. Juliet n’avait pas vraiment à s’en faire, il y avait une bonne équipe de serveur au sein du café et elle savait sa grand-mère entre de bonnes mains. Il fallait qu’elle rentre, qu’elle retrouve son plus jeune frère afin de s’assurer qu’il n’avait besoin de rien. Elle pouvait se montrer parfois un peu trop maternelle avoir Matthew, elle le savait, mais c’était plus fort qu’elle. Elle avait toujours pris son rôle de grande sœur très à cœur. Elle adorait aider sa mère alors que son petit frère était à peine né et ça n’avait jamais changé. La jeune femme avait même développer un peu plus son côté protectrice envers lui après le départ de Jake et d’autant plus maintenant que leur mère n’était plus là.

∞ ∞ ∞

Allongée dans son lit, Juliet roula doucement sur le côté et un sourire triste et nostalgique prit place sur ses lèvres lorsque son regard croisa celui de Logan. Logan, il avait un jour débarqué au café, un peu plus d’un an plus tôt et elle était très rapidement tombée sous son charme. Allez savoir ce qui avait provoqué cette étincelle, mais elle était bel et bien là. Une jolie histoire d’amour, sans grandes vagues. « Tu sais que tu peux m’accompagner… Je n’attends que ça, que tu me dises oui. » La jeune femme soupira doucement tout en remontant un peu plus le drap sur sa poitrine. Il savait qu’elle ne pouvait pas lui dire oui, qu’elle ne pouvait pas l’accompagner jusqu’au bout du monde. Elle avait des obligations ici et même si égoïstement elle avait envie de lui demander de rester avec elle, elle savait aussi qu’elle n’était personne pour l’empêcher de réaliser son rêve. Logan avait l’occasion de partir en Afrique du Sud pour une mission humanitaire. Avec à peine son diplôme de vétérinaire en poche, c’était une occasion en or et il ne pouvait clairement pas passer à côté. Il devait partir pour au moins un an et ce moment d’intimité signait la fin de leur histoire. Sauf si elle acceptait de partir avec lui. « Tu sais bien que je ne peux pas. » Elle ne pouvait pas laisser Matthew à son propre sort, il avait encore besoin d’elle. Il fallait qu’elle s’occupe de leur père aussi, qu’elle continue à aider au café… Elle ne pouvait pas tout plaquer pour suivre l’homme qu’elle aimait au bout du monde, ça n’était tout simplement pas imaginable. Et pourtant qu’est-ce qu’elle pouvait l’aimer… Elle avait trouvé en lui une certaine échappatoire, il lui permettait de voir le monde différemment, de souffler un peu tout en étant lui aussi présent pour sa famille. Il avait été là quand elle avait appris qu'elle développait un papillomavirus. Le seul au courant, Logan l'avait soutenu alors qu'ils en étaient à peine au début de leur relation. Une sale période de sa vie dont elle ne parle jamais. Une épreuve qu'elle veut laisser derrière elle, oublier. Une opération avait suffit pour qu'elle se débarrasse de cette saloperie, mais l'épreuve avait malgré tout été difficile à surmonter. Mais il avait été là, l'épaule solide sur laquelle elle s'était reposée. Il lui avait un jour proposé de venir vivre avec lui, là aussi elle avait refusé, parce qu’elle ne pouvait pas abandonner les siens et contrairement aux autres… Il avait compris ce lien fusionnel qui la liait à sa famille, il le comprenait et n’avait jamais insisté plus. Il savait de toute façon qu’elle aurait toujours le dernier mot. Il ne leur restait donc plus qu’à profiter de cette dernière soirée qui s’offrait à eux avant qu’il ne parte le lendemain. Alors ils avaient profité, autant que possible et une fois Logan endormi, Juliet avait quitté l’appartement comme une voleuse. Elle n’avait pas envie d’avoir à affronter des adieux trop lourds, cette soirée avait été parfaite et elle ne voulait pas avoir pour dernière image le jeune homme s’éloignant d’elle à l’aéroport. C’était plus facile ainsi…

∞ ∞ ∞

Un profond soupir échappa d’entre les lèvres de Juliet. Elle était assise dans l’un des fauteuils du Kingston Coffee, Jake se tenait près du bar et Matthew était déjà reparti pour la Californie. L’établissement était fermé, les deux aînés Manning avaient revêtu des vêtements sombres… Il ne restait plus qu’eux, tous les trois. Graham était décédé quelques années plus tôt et Jake était revenu dans la foulée, ratant bien évidement les funérailles de leur père. Ça n’avait même pas étonné la jeune femme, mais elle faisait bonne figure pour leur grand-mère. Elle était le seul lien qui leur restait et Juliet savait à quel point la vieille dame souffrait de la mauvaise ambiance au sein de la fratrie. Mais c’était plus fort qu’elle. Comment pouvait-elle ne pas en vouloir à son frère d’avoir délaissé sa famille durant ces dernières années ? Il n’était pas venu pour l’enterrement de leur mère, il savait que leur père souffrait énormément de la perte de sa femme, qu’il n’allait pas bien, mais Jake n’en n’avait pas plus que ça pour eux non plus… Et puis il était revenu comme une fleur, après que Graham ait poussé son dernier souffle. Elle ne pouvait pas lui pardonner, mais elle avait promis à Granny de mettre un peu d’eau dans son vin. C’est ce qu’elle avait fait. Pour elle, et uniquement pour elle. Mais voilà qu’elle aussi les avait quittés, cédant à ses trois petits enfants cette petite entreprise qu'elle avait construite, les priant de ne pas vendre le café. « C’est un héritage empoisonné… On ne peut pas garder le café. » La voix de la jeune femme s’était élevée dans le silence de l’établissement. Rester encore dans ce café, cohabiter en quelques sortes avec son frère… Elle le faisait pour Granny, maintenant qu’elle n’était plus là, elle n’avait  plus besoin de faire d’efforts. « Granny voulait que le café reste dans la famille, on ne peut pas le revendre. » Sans pour autant relever le regard vers Jake, la brune se passa les mains sur le visage, et resta un moment penchée vers l’avant. La perte était trop récente, elle faisait encore trop mal et elle n’avait pas envie d’entrer en guerre maintenant. C’était stupide et idiot. Pourtant, en se levant, elle n’avait pu s’empêcher de lancer ; « T’as pas été foutu d’être là pendant dix ans, mais c’est maintenant que tu vas jouer au petit-fils modèle en respectant ses dernières volonté ? » Sa voix était lasse, elle n’avait toujours pas daigné adresser un regard à l’adresse de son frère et elle avait simplement récupérer sa veste posée sur le dossier du fauteuil où elle était assise avant de souffler un ; « A demain. » Le café ne pouvait pas fermer éternellement et puisqu’il fallait respecter les dernières volontés de Maribel, les deux aînées allaient devoir apprendre à se ré-apprivoiser.

∞ ∞ ∞

Aujourd’hui ? Aujourd’hui, les choses n’ont pas tant changées que ça. Juliet gère toujours le café avec son frère. Leur relation a légèrement évolué, en bien... Ils sont loin d'avoir retrouvé la relation qui les unissait à l'époque, mais au moins, elle arrive à garder sa rancœur pour elle. Elle n’attend qu’une chose, pouvoir vendre le Kingston Coffee et vivre un peu pour elle, faire autre chose que de rester encore dans cet endroit… Rencontrer quelqu’un, pour de bon, essayer de s’installer dans une véritable relation plutôt que d’enchaîner encore et encore les cas désespérés, mais ça ne semble pas pour elle tout ça et elle a comme l’impression que les choses ne sont pas prêtes de changer de si tôt…

& we all have a personality

Forte ; Juliet, c’est le genre de fille qui ne va jamais baisser les bras, qui ne s’avouera jamais vaincue. Les problèmes, elle les affronte et ne jouera généralement pas les autruches en espérant qu’ils s’en iront simplement si elle n’y pense pas. Elle déteste l’idée qu’elle puisse attirer la pitié, aussi elle ne parlera jamais de ses petits ou gros soucis. Indépendante ; Généralement, elle sait ce qu’elle veut et elle se donnera toujours le moyen d’arriver à ses fins toute seule. Elle déteste demander de l’aide, elle a toujours tout fait toute seule et ça n’est pas maintenant que ça changera. On a parfois tendance à lui dire qu’elle ne peut pas toujours tout porter sur ses maigres épaules, mais c’est dans sa nature. Tournée vers sa famille ; La famille a toujours été très importante pour elle, c’est son pilier et elle est prête à tout pour les siens, ayant même tendance à jouer les lionnes protectrice envers son jeune frère. Sa vie privée en a même déjà pâti, mais c’est tout simplement inimaginable pour elle d’abandonner les siens. Rancunière ; Quand on lui fait du mal, elle pardonne très difficilement. Et si parfois on pourrait croire qu’elle nous a pardonné, elle n’oublie rien et les reproches finiront par ressortir un jour où l’autre. Souriante ; On pourrait qualifier Juliet comme étant un véritable rayon de soleil. Peu importe ses humeurs, elle affichera toujours le masque de la jeune femme souriante et aimable. Et c’est ce qu’elle est dans le fond, elle aime à rependre la bonne humeur. Ce sourire, ça lui permet d’éviter de parler de ce qu’elle peut ressentir et c’est tout ce qu’il lui faut.

Behind the character

   

Sur le net, on m'appelle pearlizz, mais Jess c'est très bien aussi. J'ai 24 ans et je viens de Belgique, j'ai pas déménagé entre temps. J'ai découvert YAF grâce à un tas de bonnes raisons et m'y suis inscrite car je l'aime d'amour, mais c'est plus une nouveauté xD. Je serai présente au moins tous les jours. de la semaine. Je trouve YAF parfaitement parfait et je me réjouis déjà de rp en votre compagnie. J'ai choisi, pour mon personnage, Meghan Ory et je souhaite ajouter que non, la DCïte de m'a pas encore atteinte, c'est juste une idée que vous vous faites Rolling Eyes .


Recensement


Scénario :

Code:
[color=#dc143c]✗[/color] <b>MEGHAN ORY</b> ∙ [url=http://youreaboutforty.forumgratuit.eu/t7286-famille-manning-02-03]Juliet C. Manning[/url]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Ven 20 Nov - 21:25

JEEEEEEEEEEEESS !! Re-bienvenue ma folle préférée
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 181
âge : trente-trois ans.
statut civil : célibataire.
quartier : Kingston Grove
profession : co-gérante et serveuse au Kingston Coffee.
pseudonyme : jessouille.
célébrité : meghan ory.
double compte : evie sorensen, micah wright, billie sheffield &. haley grey.
copyright : shiya (avatar) ; excelsior (signature).



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Ven 20 Nov - 21:35

:519: mais je suis pas folle !
Merci mon choupi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Ven 20 Nov - 21:54

Re-bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Sam 21 Nov - 8:32

re-bienvenue

je crois qu'on en avait causé quand j'étais chez toi, le personnage a l'air trop cool

tu te valides ou...?
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Sam 21 Nov - 10:23

Re-Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Sam 21 Nov - 10:45

Rebienvenue pour quelqu'un qui avait résisté aussi longtemps aux DC en pagaille... tu t'es bien lâchée ces deux dernières années ^^
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 234
âge : 35 ans
statut civil : célibataire
quartier : Kingston Grove
profession : Gérant du Kingston Coffee
pseudonyme : katie-lexie
célébrité : David Giuntoli
double compte : James, Mike, Julia
copyright : stilinski



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Sam 21 Nov - 13:33

Ma petite faible à moi!!!!!
Tu es parfaaaaaaaiiiiiiitttttttteeeeeee comme ca!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Sam 21 Nov - 14:16

LA BELLE SOEUR DEVA !!! Faudra qu'on discute d'un lien ! re-x100000-bienvenue sublime choix de perso et de vava !
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 1148
âge : 36 ans
statut civil : Célibataire
quartier : Kingston Grove
profession : Vétérinaire, Directrice d'une clinique
pseudonyme : Lily-nee
célébrité : Bitsie Tulloch
double compte : Roxy Lyons & Julian Bucklet
copyright : Ava : katie-lexie & Sign : Silver Lungs



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Sam 21 Nov - 14:35

Elle est trop sexy la future belle-soeur

Tu connais la maison, mais pour la forme

un cougar en plus dans la ville


Félicitation, tu es désormais validé(e) te voilà définitivement parmi nous pour ton plus grand bonheur. Afin que ton intégration se passe au mieux parmi nous, voici des petits liens à suivre afin que tu t'y retrouves le plus rapidement possible

Bottin
Si tu veux que ton nom soit bien recensé, merci de suivre ce petit lien :

Tes demandes
Voici les liens afin d'avoir une maison (c'est toujours pratique pour dormir) et aussi pour recenser ton métier et tes études, mais également ta date d'anniversaire essaye là & ou encore ici.

Tes besoins
Et là enfin, nous te donnons accès à la partie la plus sympathique, les demandes de liens, de rps et de parrain n'hésites surtout pas à en abuser surtout par là ou encore ici & et enfin là

N'oublie pas que tu as la possibilité d'avoir un téléphone portable.

Voilà, on te remercie encore pour ton inscription et on te souhaite pleins de supers bons moments parmi nous

credit : saku's

.........................................
- Isobel Grace Caldwell -
I know these will all be stories someday. And our pictures will become old photographs. We'll all become somebody's mom or dad. But right now these moments are not stories. This is happening. I can see it. This one moment when you know you're not a sad story.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilys-doodles.tumblr.com/



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 181
âge : trente-trois ans.
statut civil : célibataire.
quartier : Kingston Grove
profession : co-gérante et serveuse au Kingston Coffee.
pseudonyme : jessouille.
célébrité : meghan ory.
double compte : evie sorensen, micah wright, billie sheffield &. haley grey.
copyright : shiya (avatar) ; excelsior (signature).



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   Sam 21 Nov - 14:56

ellen ; je saiiiiiiiiiiiis mais y a tellement trop tout plein de choses à faire mais je m'arrête là !
Merci beaucoup tout le monde

.........................................
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Contenu sponsorisé
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone   

Revenir en haut Aller en bas
 

JULIET ∞ seems I'm not alone in being alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Roxy Juliet Montgomery ☆ Si vous avez des larmes, préparez-vous à les verser.
» Haiti Tops Agenda at North American Foreign Ministers' Meeting
» A disturbing girl | PV.Juliet
» JULIET DARION KENNEDY ► Jessica Capshaw
» ❝ Les hommes rêvent du retour plus que du départ. ❞ JULIET&DONOVAN
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You're About Forty :: 
Just the way you are
 :: Registre de la ville :: Les passeports validés
-