VOTEZ pour YAF!!!
par ici
Pensez à recenser votre logement et métier.
Pour cela, rendez-vous ICI
Donnez votre avis sur les nouveautés.
Rendez-vous par ICI.
Réagissez suite aux nouveaux articles de notre doyenne.
Pour cela, rendez-vous ICI.

Partagez | 
 

 AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !




potins : 221
âge : 34 ans
statut civil : en couple avec Haley Grey
quartier : Blossom Grove
profession : PDG d'une succursale de l'entreprise familiale
pseudonyme : got.u.babe
célébrité : Stephen Amell
double compte : Jaime J. Kelley
copyright : yourdesigndiairy



MessageSujet: AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.   Lun 1 Déc - 18:50


Alexander Jake Lincoln





Avant de vous en dire plus sur moi, vous devez savoir que j'ai 34 ans et que je suis né à Chicago, Illinois. Je suis donc américain. Il faut aussi que vous sachiez que je suis célibataire et que je n'ai aucun enfant. Pour remplir mes journées, je suis actuellement futur PDG de l'entreprise familiale pour le moment gérant d'une succursale et pour l'instant, je n'ai pas vraiment à me plaindre. Oh! J'oubliais, il y a 2 ans, pour être plus précis en Septembre 2012 je me suis installé dans le quartier d' Astoria Grove et j'y coule des jours heureux... ou pas!
No Reason To Cry
Lover's Touch
Damaged By Love  
Wake Up Time

We all have a story to tell

Life has a beginning and an end. Mine started with an end."Arrêtes, je t'en supplie Colter arrêtes..." Ces mots, ces supplications, je les avais tellement entendu, assis adossé à la porte du placard de ma chambre, plongé dans le noir la peur au ventre qu'il vienne dans ma chambre une fois qu'il aurait fini avec ma mère. Paralysé j'attendais que la voix de ma mère se taise, parfois il m'arrivait de m'endormir caché dans ce placard mural, recroquevillé sur moi-même muet comme je l'étais devenu depuis la mort de mon frère aîné. Mes parents s'étaient rencontrés jeunes. Un amour passionnel, des parents désapprobateurs, une grossesse non désirée, cela les résumait assez bien. Ils avaient tous les deux grandis dans un des quartier malfamé de Chicago, des familles très modestes. Le couple n'avait pas un sou quand ils avaient quitté les domiciles familiaux pour emménager ensemble, Colter et Susan s'étaient tout de même mariés accueillant leur premier fils, Justin. Je suis arrivé deux ans plus tard. Notre environnement familial était loin d'être idyllique. Notre père était la plupart du temps drogué et dealait pour gagner de l'argent, il s'était aussi mis à boire de plus en plus devenant violent envers notre mère. A la mort de Justin, il était aussi devenu violent envers moi, laissant quelques cicatrices avec lesquelles je devais aujourd'hui cohabiter. Ma mère travaillait, s'occupait de nous, je n'ai pas le souvenir de la voir inactive. Elle ne souriait qu'en notre présence, dès que notre père passait la porte de l'appartement, elle devenait silencieuse, errait du salon à la cuisine, se pliant en quatre pour son mari. Puis il y a eu ce jour... j'avais cinq ans, Justin en avait sept. Notre géniteur était supposé être avec nous. Justin s'activait autour du sac de notre père et il y avait trouvé un revolver, comme ceux qu'on pouvait voir dans la boutique de jouets devant laquelle on passait tous les jours après l'école. Justin faisait semblant de tirer dans ma direction, jusqu'à ce qu'un coup parte, puis un autre. J'avais mal à l'épaule et mon frère baignait dans une mare de sang. Les minutes peuvent sembler des heures dans un moment tel que celui-ci. Aujourd'hui, je ne me souviens que d'un visage flou, probablement mon père, qui découvre le corps de Justin, qui hurle, qui m'insulte et m'accuse. Pendant des mois, mon père m'avait reproché mon geste, un geste dont je ne me souviens toujours pas. Les médecins avaient appelé ça une amnésie partielle. Il m'avait renié, m'abattant des coups dans le dos, m'accusant de la mort de mon frère. Ma mère me protégeait mais à cause de mon mutisme, personne n'avait pu en déduire la vérité. Cette cicatrice à l'épaule accompagne désormais les autres...

Some people say there is always a second chance, she did take one."Le prochain bus part dans dix minutes pour Miami." Après une série de coups, de cris, d'insultes, de pleurs, j'avais été réveillé par ma mère. Elle était habillée d'un pull noir trop grand pour elle, d'une paire de jeans, d'un manteau gris. Elle me réveillait tout en m'habillant chaudement comme si nous allions partir dans le froid hivernal de Chicago. Ses mots me rassuraient et m'inquiétaient en même temps, mais je n'avais qu'un regard vide, les mots ne venant plus jusqu'à mes lèvres. Elle m'avait prise dans ses bras m'entourant d'une couverture avant de prendre un sac posé au sol de l'entrée. Mon père n'était pas là ou dormait-il... peut-être cuvait-il..? en tout cas ma mère et moi avions eu le temps d'aller jusqu'à la gare Greyhound. Elle avait demandé deux tickets pour le premier bus qui partait. Miami à trois jours de bus. Elle avait payé et nous nous étions installés au fond du véhicule. Recommencer, c'était son plan. Susan avait économisé et avait obtenu de l'argent grâce à ses collègues de travail et sa patronne, compréhensives de sa situation. Ca nous avait permis d'avoir un petit appartement en centre ville, le temps que ma mère trouve du travail. Secrétaire. Elle avait fait bonne impression. Je n'étais qu'un témoin muet, un enfant unique qui jouait seul dans sa chambre, qui passait plus de temps la tête dans un livre qu'avec des camarades d'école, suivant une longue thérapie... Ma mère avait subit le caractère colérique et violent de son premier mari, soumise, elle était avant tout protectrice envers moi. Elle le répétait souvent, elle l'avait quitté pour mon bien, ma survie. Si je n'avais pas été là, elle aurait probablement pas eu de raison de se battre. Ce à quoi ni l'un ni l'autre nous nous attendions c'était à trouver deux autres personnes prêts à se battre pour nous.

The most important people in a life are the ones who get on your nerves, that shows you care."Pourquoi tu parles pas? Tu veux pas venir jouer avec moi. Allez Alex! Viens avec moi! Regardes papa m'a acheté un hélicoptère télécommandé comme celui qu'il a au travail. Tu veux pas rater ça hein?" Ma mère était devenue secrétaire pour un homme d'affaire important, à la tête d'un empire. Cet homme, Charles Lincoln avait une fille trois ans plus jeune que moi. Au début qu'ils se fréquentaient Penelope venait souvent chez nous. La petite tête brune pas plus haute que trois pommes s'était confrontée à un mur, mais au lieu de rester à côté de moi dans un silence parfait, elle ne cessait de me parler, de me demander de jouer, de me raconter des trucs, principalement des trucs de filles. A l'usure, elle a réussi à me décrocher un sourire, puis un autre... Je crois que ce fut ce jour où tous les quatre on devint une famille. Ma mère n'avait d'abord eu que de l'amitié pour son patron si prévenant et désireux de lui venir en aide, mais au fil des années l'amour avait pris sa place. Trois ans plus tard, un mariage avait eu lieu, une nouvelle vie avait officiellement commencé. Ma mère et moi ne manquions plus de rien à partir de ce jour, ces deux personnes étaient entrées dans nos vies pour ne plus en ressortir. Ma petite soeur, Penny, ma douce, m'avait sauvé la vie et je ne pouvais que jouer le rôle de grand frère pour elle. J'ai toujours pris ce rôle à coeur développant un caractère protecteur. N'hésitant pas une seule seconde à mettre à terre le premier qui aurait un mot de travers envers elle. C'était plus fort que moi ce côté bagarreur, ce besoin de taper, et les cours de boxe ne m'aidait pas à contrôler ces pulsions là, mais j'assumais toujours mes actes.

A person can become your hero and one day, they need you to be yours... or you just feel like they need you to be..."Si tu as la chance de survivre et de sortir de ce trou à rat... Ne t'avises pas de t'approcher de ma soeur, parce que c'est moi qui creuserait ton trou." Mes mains s'étaient resserrées autour du cou de Peter, le plaquant fermement contre le mur froid de la salle réservée aux visiteurs des détenus. J'avais glissé quelques billets dans la main du garde pour faire en sorte qu'il ne regarde pas à travers le hublot. Il n'y avait que cette raclure et moi et si nous n'étions pas dans une prison je lui aurais probablement fait subir les mêmes coups qu'il avait porté sur Penny. Trois ans de prison pour coups et blessures aggravées et tentative de meurtre... ce n'était rien. Une injustice de plus pour moi. Mais si ce salaud sortait vivant, je ne voulais pas le revoir tourner dans les parages. Un dernier regard noir et je sortais, rajustant mon costume à mille dollars qu'à une époque je n'aurais jamais pu me payer, si ma mère n'avait pas pris la décision de nous sauver. Quatre ans que Penny vivait un véritable enfer avec ce pauvre type. Je n'avais jamais aimé l'homme qu'elle avait épousé. Jalousie? Peut-être. J'étais devenu jaloux et possessif en plus de mon caractère protecteur, mais avec Penny... c'était différent. Ne pas la voir pendant tout ce temps avait été douloureux, j'étais retombé dans certains travers, certaines mauvaises habitudes, le genre qui vous colle à la peau... J'étais tellement de personnes différentes suivant mes interlocuteurs, les gens avec qui j'étais... que c'était devenu difficile de me cerner, de me comprendre. En apparence, j'étais important, riche et j'obtenais tout ce que je désirais. Au fond... eh bien je ne sais toujours pas... Mais ma psychologue y travaille avec acharnement.

Maybe the beginning is not the one you really think..."Bah alors tu étais où fiston? Les New Yorkais nous attendent..." J'avais rajusté ma cravate et avait discrètement replacer ma ceinture affichant un sourire à celui qui était devenu officiellement mon père le jour de mes douze ans. Nous avions rendu vous avec des clients New York dans un bar de Tampa. J'étais à la tête de la succursale ici et habitait dans une villa à Cougartown, non loin de la grande ville (du moins en Carrera et en respectant que très rarement les limites de vitesse...). J'étais pourtant arrivé avant lui sur le lieu du rendez-vous mais assis à ma table seul avec mes pensées, j'avais croisé le regard de cette jeune femme. Sans même se connaître, ou avoir échangé plus de dix mots, nous nous étions retrouvés aux toilettes. Des vieilles habitudes qui collent à la peau... Mais en une fraction de seconde, je pouvais passer du séducteur enchainant un petit coup dans les toilettes d'un bar à un séducteur pour signer un gros contrat. A l'âge de six ans rien ne laissait présager qu'un jour j'aurais une famille unie, que j'aurais pu voyager dans le monde entier sans me soucier de l'argent, que j'obtiendrais un master de management et finance de l'Université de Floride, qu'un jour je me marierai pour divorcer tout aussi rapidement. J'avais mal commencé dans la vie, mais aujourd'hui j'étais bien décidé à la contrôler.


& we all have a personality

Ambitieux ⚡ j'ai appris à ne pas me contenter de ce que j'avais, j'aime voir plus loin, attendre d'autres choses et les obtenir ; Charmeur ⚡ le charme est mon arme de poing pour obtenir ce que je désire que ce soit dans le domaine professionnel ou personnel ; Charismatique ⚡ si j'ai été longtemps dans un mutisme profond, j'ai aujourd'hui une présence que l'on remarque ; Discret ⚡ je sais tout de même être discret, j'ai toujours craint que mon géniteur nous retrouve alors je reste à l'écart des médias mais je sais aussi être discret par mon observation ; Direct ⚡ je dis ce que je pense et je pense ce que je dis, tout simplement ; Indépendant ⚡ se débrouiller seul, c'est la clé de la réussite mais aussi de la fierté de soi ; Perfectionniste ⚡ lorsque j'entreprends quelque chose je le fais dans les moindres détails ; Persévérant ⚡ la vie et surtout Penny m'ont appris à ne jamais rien lâcher ; Autoritaire ⚡ la vie ne m'a pas non plus épargné... j'ai hérité de ce caractère par la force des choses ; Bagarreur ⚡ touchez à ce(ux) que j'aime, et vous verrez bien... souvenez vous aussi de ma discrétion... ; Colérique ⚡ je perd très vite patiente et m'emporte assez rapidement quand je ne réussis pas ce que j'entreprends ou ce que je convoite ; Dépensier ⚡ vivre dans la misère puis dans la richesse absolue, je vous mets au défit de ne pas profiter de cet argent, je gagne bien ma vie pourquoi je m'en priverais, mais ne vous arrêtez pas à mes dépenses, je donne beaucoup aux autres ; Exigent ⚡ avec les autres mais surtout avec moi ; Impulsif ⚡ un caractère qui dénote avec le "control freak" que je suis... ; Imprévisible ⚡ très peu de gens savent ce que je pense ou ce que je m'apprête à faire ; Jaloux ⚡ nullement besoin d'épiloguer, je le suis avec ma mère, mon père, ma soeur, les femmes que je fréquente... ; Possessif ⚡ la continuation de ma jalousie.

Behind the character

Sur le net, on m'appelle got.u.babe.. J'ai 26 ans et je viens de bourges, cher. J'ai découvert YAF grâce à toujours internet et surtout grâce à Jaime... et m'y suis inscrite car j'adore YAF, et une admin a joué la tentation et a sorti le fouet.... Je serai présente au moins 7 fois par semaine. Je trouve YAF , pour citer cette admin, bandant XD et je me réjouis déjà de rp en votre compagnie. J'ai choisi, pour mon personnage, Stephen Amell. Le code du règlement est tournedos au foie gras et sinon, Yafiens, je vous aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.   Lun 1 Déc - 18:55

Re-bienvenue Président Lincoln
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !




potins : 221
âge : 34 ans
statut civil : en couple avec Haley Grey
quartier : Blossom Grove
profession : PDG d'une succursale de l'entreprise familiale
pseudonyme : got.u.babe
célébrité : Stephen Amell
double compte : Jaime J. Kelley
copyright : yourdesigndiairy



MessageSujet: Re: AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.   Lun 1 Déc - 18:57

Merci très content
Oui, avec moi président le monde irait bien mieux ou pas...

.........................................

       
    Alexander J. Lincoln ∞ Did you say it? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



love is danger, love is pleasure
love is pure, the only treasure

I’M SO IN LOVE WITH YOU.

potins : 633
âge : 26 ans
statut civil : Fiancée à un maniaque du contrôle dont elle est totalement amoureuse
quartier : Blossom Grove
profession : Décoratrice d'intérieur
pseudonyme : jess.
célébrité : elizabeth olsen.
double compte : evie a. sorensen, micah p. wright, billie j. sheffield &. juliet c. manning.
copyright : wild heart (avatar) ; fallen. (signature).



MessageSujet: Re: AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.   Lun 1 Déc - 19:02

HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII  raconte pas n'importe quoi, j'ai même pas eu à sortir le fouet

.........................................
you make it look like it’s magic.
You're the feel, I don't care cause I've never been so high. Follow me to the dark, let me take you past our satellites. You can see the world you brought to life.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !




potins : 221
âge : 34 ans
statut civil : en couple avec Haley Grey
quartier : Blossom Grove
profession : PDG d'une succursale de l'entreprise familiale
pseudonyme : got.u.babe
célébrité : Stephen Amell
double compte : Jaime J. Kelley
copyright : yourdesigndiairy



MessageSujet: Re: AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.   Lun 1 Déc - 19:05

Ah bon? ange 2 Ca devait être dans un de mes rêves alors

.........................................

       
    Alexander J. Lincoln ∞ Did you say it? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !


potins : 909
âge : 37 ans
statut civil : En couple, maman d'une petite fille de 10 ans, Lyra.
quartier : Blossom Grove
profession : Pâtissière et propriétaire du Gourmandelice
pseudonyme : jess.
célébrité : isla fisher.
double compte : evie a. sorensen, billie j. sheffield, haley l. grey &. jonah e. abernathy.
copyright : katie-lexie (avatar) ; .caius (signature)



MessageSujet: Re: AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.   Lun 1 Déc - 19:09

Avoue, tu adorerais En attendant, transformation pour la pré-validation

.........................................

sometimes the heart sees what is invisible to the eye. It's OK 'cause I know you shine even on a rainy day. And I can find your halo guides me to wherever you fall. If you need a hand to hold I'll come running because You and I, won't part 'til we die. You should know we see eye to eye. Heart to heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !




potins : 221
âge : 34 ans
statut civil : en couple avec Haley Grey
quartier : Blossom Grove
profession : PDG d'une succursale de l'entreprise familiale
pseudonyme : got.u.babe
célébrité : Stephen Amell
double compte : Jaime J. Kelley
copyright : yourdesigndiairy



MessageSujet: Re: AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.   Lun 1 Déc - 19:13

J'avoue....

Merci!

.........................................

       
    Alexander J. Lincoln ∞ Did you say it? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow. ©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.   Lun 1 Déc - 19:29

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.   Lun 1 Déc - 19:38

Big Brooooo

Prévalidé par la future femme de ta vie, et validé par ton incroyable frangine, que demander de plus, hein ? ange 2


un cougar en plus dans la ville


Félicitation, tu es désormais validé(e) te voilà définitivement parmi nous pour ton plus grand bonheur. Afin que ton intégration se passe au mieux parmi nous, voici des petits liens à suivre afin que tu t'y retrouves le plus rapidement possible

Les bottins
Si tu veux que ton avatar soit bien recensé, et ton nom par la même occasion, merci de suivre ces petits liens : ici &

Tes demandes
Voici les liens afin d'avoir une maison (c'est toujours pratique pour dormir) et aussi pour recenser ton métier et tes études, mais également ta date d'anniversaire essaye là & ou encore ici.

Tes besoins
Et là enfin, nous te donnons accès à la partie la plus sympathique, les demandes de liens, de rps et de parrain n'hésites surtout pas à en abuser surtout par là ou encore ici & et enfin là

N'oublie pas que tu as la possibilité d'avoir un téléphone portable.

Voilà, on te remercie encore pour ton inscription et on te souhaite pleins de supers bons moments parmi nous

credit : saku's
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Contenu sponsorisé
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.   Aujourd'hui à 8:24

Revenir en haut Aller en bas
 

AJ. Lincoln, man is power, but even more weakness.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Photoshop][Difficile]The Power Sign'
» [Nouvelle Règle] Power in Stones (Le Pouvoir des Pierres)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You're About Forty :: 
Just the way you are
 :: Registre de la ville :: Les passeports validés
-