VOTEZ pour YAF!!!
par ici
Pensez à recenser votre logement et métier.
Pour cela, rendez-vous ICI
Donnez votre avis sur les nouveautés.
Rendez-vous par ICI.
Réagissez suite aux nouveaux articles de notre doyenne.
Pour cela, rendez-vous ICI.

Partagez | 
 

 I'm a lonesome rider › Luke Monaghan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 168
âge : 34 ans
statut civil : marié à la plus belle des blondinettes
quartier : Downtown
profession : pompier
pseudonyme : SandySue
célébrité : Taylor Kinney
double compte : Marley D. Walker
copyright : shiya (bazzart)



MessageSujet: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Mer 4 Juin - 21:57


Luke H. Monaghan




 
Avant de vous en dire plus sur moi, vous devez savoir que j'ai 33 ans et que je suis né à Belfast en Irlande. Je suis donc irlandais. Il faut aussi que vous sachiez que je suis célibataire et que j'ai pas enfant. Pour remplir mes journées, je suis actuellement sans travail et pour l'instant, je n'ai pas vraiment à me plaindre. Oh! J'oubliais, il y a un mois, pour être plus précis à la fin du mois d'Avril 2014 je me suis installé dans le quartier de Downtown et j'y coule des jours heureux... ou pas!
No Reason To Cry
    Lover's Touch  
    Damaged By Love    
    Wake Up Time

We all have a story to tell

« Parfois je me dis que j'aurais pu avoir une vie normale. Que si mes parents n'avaient pas fait les mauvais choix et que je ne les avais pas subit jusqu'à ce que ce soit mon tour de faire les mauvais choix, j'aurais pu devenir quelqu'un. »
« Luke, tu es quelqu'un. Tu es une personne à part entière, un fils de Dieu.
« Avec tout le respect que je vous dois, mon père, un fils indigne. »

Je m'appelle Luke Harvey Monaghan, né dans la belle ville de Belfast en Irlande du Nord. J'ai toujours vécu dans une rue malfamée d'un quartier de rebelles, de bikers et d'intégristes catholiques et nationalistes. Vous situez un peu? Jusque là je n'étais pas le premier enfant à naître dans les parages, mais certains parents font des choix plus judicieux que d'autres, ce ne fut pas le cas des miens. Ils aimaient plus leur vie non pas faite d'amour et d'eau fraîche mais plutôt de drogues, de sexe, d'alcool et de rassemblements. Oui Connor Monaghan et Tara Mackenzie, pécheurs professionnels, aimaient plus la déchéance que leurs deux enfants, Aidan, mon aîné de deux ans et moi-même. Je n'ai pas réellement de souvenirs de mon enfance. Quand j'y pense tout ce qui me vient ce sont les rires alcoolisés de mes parents et de leur groupe d'amis, de cette fumée de cigarettes dans la salle à manger sombre de leur maison mitoyenne étroite et vétuste. Si j'ai eu une enfance heureuse? J'en sais rien, peut-être pas la définition exacte que vous vous en faites en tout cas. A la façon des Monaghans. Et ce fut tout naturellement que les deux frères plongèrent eux aussi dans ce monde.

« Comment te sens-tu aujourd'hui? »
« Vous voulez dire quoi? »
« Avec tes démons, Luke. »

J'ai commencé à voler à l'âge de treize ans avec Aidan. Je crois que c'était pour un paquet de cigarette chez un vendeur de tabac protestant. Les conflits entre les deux religions étaient bien plus que prononcés à Belfast. Les catholiques étaient beaucoup moins présents que dans l'ouest et le sud près des frontières. C'était risqué mais nous n'avions pas été rattrapé. L'adrénaline que j'ai ressentie ce jour avait été intense, j'avais eu besoin de longues minutes pour retrouver ma respiration, et des heures pour que le plaisir ressenti retombe à la normale. Le vol, le cambriolage, les braquages allaient rapidement devenir mon pire démon. Un besoin, une nécessité parce que nos parents ne s'occupaient pas de nous et faire le mur et aller piquer le sac du vieille bigote protestante était bien plus exaltant que de rester assis sur une chaise d'école. Plus les années passaient, plus notre "gang" agrandissait ses activités. Notre mère était devenue une alcoolique, l'ombre d'elle-même trompant ouvertement notre père... bien que ce dernier n'était pas mieux, il arrivait tout de même à nous inculquer certaines valeurs, celles de notre héritage irlandais et catholique et il nous apprenait à nous battre pour une union entre les deux Irlandes. Connor Monaghan faisait des vas-et-viens dans les prisons du comté pour ses convictions politiques qu'il exposait par la violence, enfin ça... jusqu'à ce qu'il fasse une grève de la faim comme d'autres de ses compagnons... Je crois que c'est à ce moment là, sa mort, que j'ai réalisé à quel point on pouvait être seul dans une vie, même en ayant toute une communauté autour de nous. C'est aussi à ce moment que j'ai réalisé que cette guerre était dévastatrice avec ce qu'elle faisait aux gens et que moi Luke Monaghan allait aussi tout droit en enfer.

« Ils font partis de moi... »
« Mais tu es assez fort pour résister. »
« Maintenant oui. »

J'avais vingt ans quand mon frère et moi sommes arrivés à Dublin. Ca faisait un an qu'on faisait le tour de l'île en moto, qu'on menait la même vie que nos parents avaient mené avant nous, sauf que nous avions décidé de ne pas nous cantonner à un quartier malfamé. Notre mère était morte d'un coma éthylique un peu plus de deux ans auparavant, chez nous, en présence d'un de ses amants après une bonne nuit de beuverie. Ce fut Aida qui la trouva et même si il avait tenté de m'en empêcher, j'avais vu le corps sans vie de ma génitrice. Une image difficile à oublier. Après être descendus par la côte ouest de l'île, on était remonté jusqu'à Dublin. On avait dans l'idée avec nos acolytes de route de faire un peu de trafic avec les gangs irlandais. Jusqu'ici notre vie et notre commerce nomades marchaient plutôt bien. Mais mon frère voyait toujours plus grand. Toujours plus d'armes, toujours plus d'alcool, toujours plus de drogues, toujours plus de filles, toujours plus d'argent. Il était le meneur, et moi sous mes airs de bras droit, je rêvais parfois à une autre vie, mais je savais qu'en sortant de ce cercle, je n'aurais plus rien. La survie. Toujours la survie. Mon père nous avait appris que la communauté était notre famille et que la famille c'était plus important que tout. Je m'y tenais. On sortait d'une magasin qu'on venait de dépouiller de sa caisse, un braquage assez conséquent. Je ne sais plus réellement comment ça s'était déroulé, ma mémoire a effacé ces quelques minutes de mon esprit mais mon frère a voulu prendre la voiture d'un jeune. Entre les cris que je lançais à mon frère de se tirer avant que les flics n'arrivent et le coup de feu, j'avais perdu toute notion du temps et de l'espace. Aidan avait poussé le jeune homme inconscient hors du véhicule m'ordonnant de prendre le volant. A cet instant ce ne fut que la survie qui m'animait, et je n'ai réalisé qu'une fois la voiture démarrée que mon frère avait tiré sur quelqu'un d'autre. Cet évènement allait être ma descente aux enfers.

« J'ai le sentiment que mon chemin vers la rédemption me mène à la retrouver. »
« Qui ça? »
« La fille et la soeur de ceux que j'ai tué. »

Après cet incident, il y a eut des tensions dans le groupe. Mon frère devenait fou, une folie qui l'habitait depuis des années... un mal aussi à craquer ses poumons. Nous étions recherchés et on avait fini par nous retrouver. Je ne sais pas comment mais tenus à distance, Aidan et moi en sommes venus à donner la même version des faits. J'étais le tireur. Prendre la peine pour mon frère malade me paraissait être la meilleure chose à faire. Pour lui aussi apparemment mais je ne lui en ait jamais voulu. La famille, vous savez... J'en suis arrivé à me convaincre que c'était moi qui avait tué John et Jake Sheffield. J'ai été condamné à dix ans de prison dans le comté de Dublin. Dix ans, pour un gosse de vingt et un an qui en paraissait déjà trente... Dix ans rythmés par des rituels, par des cauchemars et des rêves qui m'indiquaient tous la même chose. La retrouver. Retrouver Billie Sheffield. Pendant le procès j'avais appris que les victimes étaient le père et le frère d'une jeune fille de quinze ans qui se retrouvait seule par notre faute. Je n'avais pu entreprendre mes recherches qu'à ma sortie. J'étais remonté jusqu'aux services sociaux qui s'étaient occupés d'elle après le décès de sa famille et par conséquent jusqu'à sa famille d'accueil. J'avais du me faire passer pour un cousin éloigné recherchant le seul membre de sa famille encore envie, ce fut de cette façon que j'obtins le maximum d'informations. On dit que la prison change un homme, c'est vrai. Moi elle m'avait poussé vers un chemin qui me paraissait jusqu'ici totalement inaccessible.

« Bonne route, mon fils. »
« Merci, Père Coilin. Je vous enverrai une carte. »

J'ai atterri à Orlando fin avril, juste le temps de m'acheter une moto puis je prenais la route vers Cougartown. Drôle de nom pour un gars comme moi habitué à ne voir que des noms de villes imprononçables. Mais peu importait, ni les villes, ni le climat, je savais qu'elle avait élu domicile dans cet état. Je devais bien avouer que je ne savais pas à quoi m'attendre ou ce que je voulais réellement. Elle n'allait certainement pas accueillir l'assassin de sa famille à bras ouverts. Et je ne cherchais pas réellement son pardon, il était trop tard pour ça. J'étais en quête de la paix. La paix que mon pays avait réussi à obtenir, je la désirais aussi pour mon coeur et ma tête. C'était avec la photo abîmée d'une jeune fille de dix huit ans dans mon portefeuille, que je filais droit devant.


& we all have a personality

J'étais › rebelle ; bagarreur ; un enfant turbulent ; trafiquant d'armes et de drogues ; franc ; sur de moi ; indépendant ; rusé ; taquin ; joueur ; séducteur.
Je suis › catholique ; patient ; sportif ; réfléchi ; toujours indépendant ; allergique aux pommes ; solitaire ; beaucoup moins bagarreur mais il faut pas me chercher ; excellent au poker.
Je n'aime pas › la faiblesse ; les hypocrites ; la cigarette ; les anglais ; qu'on me rappelle mon passé je m'en souviens suffisamment tout seul.
J'ai › une harley-davidson ; une bonne dizaine de tatouages en tout, sur le dos, les bras, le torse, l'intérieur de la cuisse droite ; perdu mon père, ma mère et mon frère qui est décédé pendant sa peine en prison ; toujours ma chaine avec une croix en argent, héritage familial, autour du cou ; fait beaucoup de choses dont je ne suis pas fier aujourd'hui ; eu une seule relation durable, Teagan, une fille d'un des amis de mon père, elle a fait parti de notre gang jusqu'à mon arrestation, je l'ai revue une fois à ma sortie, mariée avec un enfant.

Behind the character

 
Sur le net, on m'appelle SandySue. J'ai 25 ans et je viens de France. J'ai découvert YAF grâce à internet et m'y suis inscrit(e) car je surkiffe ce forum. Je serai présent(e) au moins 5 fois par semaine. Je trouve YAF orgasmique! et je me réjouis déjà de rp en votre compagnie. J'ai choisi, pour mon personnage, Taylor Kinney. Le code du règlement est Tiramisu Speculoos toujours! et sinon, ze vous zaime encore pluzzzz! .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Mer 4 Juin - 22:07

Sexy   
Re-bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 1148
âge : 36 ans
statut civil : Célibataire
quartier : Kingston Grove
profession : Vétérinaire, Directrice d'une clinique
pseudonyme : Lily-nee
célébrité : Bitsie Tulloch
double compte : Roxy Lyons & Julian Bucklet
copyright : Ava : katie-lexie & Sign : Silver Lungs



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Mer 4 Juin - 22:09

Re-bienvenue !!

J'ai plus le courage de lire ce soir, sorry Mais je reviendrai demain si mes collègues sont pas passées Razz

.........................................
- Isobel Grace Caldwell -
I know these will all be stories someday. And our pictures will become old photographs. We'll all become somebody's mom or dad. But right now these moments are not stories. This is happening. I can see it. This one moment when you know you're not a sad story.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilys-doodles.tumblr.com/



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 168
âge : 34 ans
statut civil : marié à la plus belle des blondinettes
quartier : Downtown
profession : pompier
pseudonyme : SandySue
célébrité : Taylor Kinney
double compte : Marley D. Walker
copyright : shiya (bazzart)



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Mer 4 Juin - 22:14

Merci les filles  très content 

Pas de soucis Grace, j'ai touuuuuut mon temps, déserter ce forum n'est clairement pas dans mes projets     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Jeu 5 Juin - 1:45

Rebienvenue!  :smiliie: 
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Jeu 5 Juin - 8:30

Excellente fiche

Re-bienvenue et je prévalide
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Jeu 5 Juin - 19:37

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 168
âge : 34 ans
statut civil : marié à la plus belle des blondinettes
quartier : Downtown
profession : pompier
pseudonyme : SandySue
célébrité : Taylor Kinney
double compte : Marley D. Walker
copyright : shiya (bazzart)



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Jeu 5 Juin - 20:08

Merci tout le monde!!!   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



JUST IN LOVE WITH THE DEVIL

potins : 445
âge : trente ans.
statut civil : mariée au plus sexy des irlandais et future maman ♥
quartier : Kingston Grove
profession : serveuse au Kingston Coffee.
pseudonyme : jess.
célébrité : amanda seyfried.
double compte : evie a. sorensen, micah p. wright, haley l. grey &. juliet c. manning.
copyright : lux aeterna (avatar) ; acidbrain (signature).



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Jeu 5 Juin - 20:16

Viens par là que je t'accueille comme il se doit avec ce nouveau perso
Spoiler:
 
Ca va cartonneeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer    

.........................................

You're my death

All the left is right, all the black is white, all the fast goes slow, all the loose is tight, all the heat is snow, all the high was low, all the grief is fun, all in all, the rain is sun

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 168
âge : 34 ans
statut civil : marié à la plus belle des blondinettes
quartier : Downtown
profession : pompier
pseudonyme : SandySue
célébrité : Taylor Kinney
double compte : Marley D. Walker
copyright : shiya (bazzart)



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Jeu 5 Juin - 20:41

Me tente pas trop ma jolie blonde   

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 533
âge : 35 ans
statut civil : En couple avec Marley ♥ Papa de deux princesses, Maia & Hazel
quartier : Blossom Grove
profession : Pédiatre
pseudonyme : Lily
célébrité : Jake Gyllenhaal
double compte : Grace Caldwell & Roxy Lyons
copyright : Avatar : katie-lexie ; Sign : Silver Lungs



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Jeu 5 Juin - 20:56

Et me revoilà    Pour valider bien sûr Razz


un cougar en plus dans la ville


Félicitation, tu es désormais validé(e) te voilà définitivement parmi nous pour ton plus grand bonheur. Afin que ton intégration se passe au mieux parmi nous, voici des petits liens à suivre afin que tu t'y retrouves le plus rapidement possible

Les bottins
Si tu veux que ton avatar soit bien recensé, et ton nom par la même occasion, merci de suivre ces petits liens : ici &

Tes demandes
Voici les liens afin d'avoir une maison (c'est toujours pratique pour dormir) et aussi pour recenser ton métier et tes études, mais également ta date d'anniversaire essaye là & ou encore ici.

Tes besoins
Et là enfin, nous te donnons accès à la partie la plus sympathique, les demandes de liens, de rps et de parrain n'hésites surtout pas à en abuser surtout par là ou encore ici & et enfin là

N'oublie pas que tu as la possibilité d'avoir un téléphone portable.

Voilà, on te remercie encore pour ton inscription et on te souhaite pleins de supers bons moments parmi nous

credit : saku's

.........................................
Julian A. Bucklet
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 168
âge : 34 ans
statut civil : marié à la plus belle des blondinettes
quartier : Downtown
profession : pompier
pseudonyme : SandySue
célébrité : Taylor Kinney
double compte : Marley D. Walker
copyright : shiya (bazzart)



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Lun 9 Juin - 10:24

Hiiiii merci !!!!     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Contenu sponsorisé
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: I'm a lonesome rider › Luke Monaghan   Aujourd'hui à 8:23

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm a lonesome rider › Luke Monaghan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Alex Rider
» Luke Adam L UFA 22 875000 0 D- C C D C- C- D C- C- C D C C- C- C
» We go bad ► Luke Pasqualino
» Trevor C. Montgomery ► Luke Worrall
» 'Something brought you here, Flynn Rider. Call it what you will, fate, destiny...' 'A horse.'
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You're About Forty :: 
Just the way you are
 :: Registre de la ville :: Les passeports validés
-