VOTEZ pour YAF!!!
par ici
Pensez à recenser votre logement et métier.
Pour cela, rendez-vous ICI
Donnez votre avis sur les nouveautés.
Rendez-vous par ICI.
Réagissez suite aux nouveaux articles de notre doyenne.
Pour cela, rendez-vous ICI.

Partagez | 
 

 MICAH ✖ never one without the other we made a pact

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !


potins : 909
âge : 37 ans
statut civil : En couple, maman d'une petite fille de 10 ans, Lyra.
quartier : Blossom Grove
profession : Pâtissière et propriétaire du Gourmandelice
pseudonyme : jess.
célébrité : isla fisher.
double compte : evie a. sorensen, billie j. sheffield, haley l. grey &. jonah e. abernathy.
copyright : katie-lexie (avatar) ; .caius (signature)



MessageSujet: MICAH ✖ never one without the other we made a pact   Lun 7 Oct - 21:45


Micah Poppy Wright

« In another life I would make you stay, so I don't have to say you were the one that got away. The one that got away. »


Salut tout le monde, je vais faire court, je vous le promets. Avant que je ne vous en dise plus sur moi, vous devez savoir que j'ai trente-cinq ans et que je suis née à Riverton. Ce qui fait que mes origines sont américaines, intéressant n'est-ce pas ? Il faut aussi que vous sachiez que je suis célibataire et que j'ai un enfant. Pour subvenir à mes besoins, j'occupe mes journées en travaillant... ou pas ! Je suis actuellement pâtissière et gérante du Gourmandelice et pour l'instant, je n'ai pas vraiment à me plaindre. Oh ! J'oubliais, il y a six ans, je me suis installée dans le quartier de Blossom Grove et j'y coule des jours heureux... ou pas !

La fille du feu… On peut dire que ça résume relativement bien Micah. C’est une jeune fille pétillante et entière. Lorsqu’elle est heureuse, elle saute de joie, cours partout, danse, chante… Difficile de l’arrêter et c’est à peu près la même chose lorsqu’elle est en colère. Elle hurle, frappe et n’hésite pas à balancer tout ce qui lui tombe sous la main à travers la pièce. Elle est aussi plutôt du genre rancunière et pardonnera très difficilement une personne qui lui a fait du mal. Il n’empêche que c’est une personne adorable qui n’hésitera pas à donner de sa personne pour venir en aide à ceux qui lui sont proches. Micah c’est aussi l’impulsivité. Elle foncera sur un coup de tête et tête baissée dans tout ce qu’elle entreprend. Si ça marche tant mieux, si pas et bien tant pis elle retombera toujours sur ses pattes.
LOVER'S TOUCH DAMAGED BY LOVE NO REASON TO CRY WAKE UP TIME

« Mesdames et messieurs, je vous demande d’accueillir comme il se doit Poppy, la fille du feu ! » La foule se lève dans un tonnerre d’applaudissement et une jeune demoiselle d’une quinzaine d’année à peine s’avance dans la piste circulaire, brandissant deux torches enflammées et crachant de sublimes flammes sur son chemin. C’est ainsi qu’elle commençait à chaque fois son show.

Poppy, c’est moi… Enfin, en réalité mon nom est Micah, Micah Poppy Wright. Mais Poppy c’est mon nom de scène. Ma mère était jongleuse, mon père dompteur, vous l’aurez compris je suis née dans un cirque et c’est dans la logique des choses que je suis montée moi aussi sur la piste. J’y ai fait mes premiers pas très jeune, d’abord pour accompagner les clowns, j’ai aussi assisté mon père ainsi que le magicien de la troupe avant d’avoir mon propre numéro. Enfant déjà, j’étais fascinée par le feu, notamment lorsqu’on se retrouvait tous ensemble autour du feu de camp. La vie d’artiste du cirque est bien particulière, on est nomade, on voyage tout le temps du coup, je n’ai jamais vraiment connu les joies – ou pas – de l’école. C’est Rose-May qui nous faisait cours, à moi et aux autres enfants du cirque. C’était amusant, j’aimais beaucoup ça, le fait d’avoir cours le matin et de pouvoir m’amuser l’après-midi avec les autres. Surtout avec Adriel, on était inséparables. On passait tout notre temps ensemble, les travaux de groupe on les faisait à deux, il m’aidait à répéter mon propre numéro puisque lui n’en avait pas. Sa mère n’était pas du cirque, elle suivait la troupe parce qu’elle aimait son mari, mais ce n’était un secret pour personne, les Combs quitteraient le cirque une fois que la carrière du chef de famille arriverait à sa fin. C’est arrivé plus tôt, beaucoup plus tôt que prévu. J’avais quinze ans que j’ai perdu mon meilleur ami. Je savais bien sûr que ça arriverait, mais je crois que je n’y étais pas vraiment préparée. Le père d’Adriel était l’acrobate de la troupe et sa chute lors d’un entraînement le mit à la retraite avant l’heure. Ils sont très vite partis. J’ai dû redoubler d’efforts pour monter mon numéro puisque c’est la cracheuse de feu qui prenait la place de l’acrobate. Adriel est venu à ma première représentation, on a gardé contact pendant tout un temps puis finalement le temps et la distance ont eu raison de nous. Les mails se faisaient moins fréquents pour finalement être totalement inexistants. Je ne pouvais pas lui en vouloir, on avait tous les deux un mode de vie très différents… Il entrait en fac pendant que la fille du feu faisait rêver des centaines de spectateurs.

13 janvier 2002 ; Poppy, la fille du feu redevient simplement Micah Wright. J’avais 24 ans lorsque j’ai décidé que la vie de nomade n’était plus pour moi. On était à New-York à cette époque et c’est là que j’ai posé mes valises. J’avais très vite trouvé un petit studio sur Brooklyn, il me coûtait une petite fortune, mais j’ai tout aussi vite trouvé un job. Je les ai pas mal enchainé d’ailleurs, les jobs… J’ai vendu des glaces, tenu un stand de journaux, été l’assistante d’un magicien, barmaid pour finir strip-teaseuse… J’étais loin de la stabilité rêvée et ce boulot était loin d’être glorifiant, mais c’est celui qui payait le mieux… Il me permettait de vivre tout en mettant un peu d’argent de côté ce qui n’était pas négligeable. Ma vie ne ressemblait en rien à l’idée que je m’en étais faite, mais au final je m’y était habituée. Puis tout bascula un samedi soir. J’étais chargée de m’occuper d’un groupe venu pour fêter un enterrement de vie de garçon et quelle ne fût pas ma surprise lorsque j’avais reconnu le futur marié. Adriel… Il était juste là devant moi, à attendre que je lui fasse un show… C’est ce que j’ai fait, la soirée c’était déroulée comme elle le devait puis on avait fini par se retrouver en tête à tête autour d’un verre, à parler de tout et de rien pendant que ses amis s’amusaient avec d’autres danseuses. Il m’avait ensuite raccompagné puis une chose en entraînant une autre, on avait fini dans le même lit. Il s’était éclipsé au petit matin, avant que je ne réveille. Je l’avais entendu quitté l’appartement, j’aurai pu me lever, demander une explication, mais je savais très bien qu’il avait une femme à retrouver. Cette nuit n’était qu’une erreur, une façon d’extérioriser tous ces sentiments qu’on avait pu éprouver l’un pour l’autre, mais ça s’arrêterait là et ces retrouvailles ne bouleverseraient en rien la vie qu’on menait chacun de notre côté. Du moins c’est ce que je croyais… Deux mois plus tard, j’apprenais que cette nuit ne serait pas sans impacts et que j’étais enceinte. Il n’y avait aucun doute sur l’identité du père puisque n’étant pas une adepte des coups d’un soir, ma vie sexuelle s’apparentait plutôt à un désert. J’ai décidé de garder le bébé, sans dire un mot à Adriel. Après tout, je n’avais pas son numéro de téléphone et je n’avais pas envie de retourner toute la ville pour bouleverser sa petite vie tranquille et qu’il croit que je lui réclame quelque chose. J’ai bien évidement quitté la boîte dans laquelle je travaillais pour trouver quelque chose de plus stable. Pas évident de trouver un emploi quand on est enceinte et qu’on n’a pas fait de grandes études, alors j’ai fini par m’inscrire à une formation de pâtissière. Allez savoir pourquoi… La brochure m’avait attiré.

31 juillet 2006 ; Lyra voit enfin le jour. La grossesse n’a pas été facile tous les jours, c’est loin d’être évident quand on est toute seule, mais mes voisins ont été adorables et m’ont apporté énormément pour que je puisse subvenir aux besoins de ma fille. Mes parents ont également trouvé le moyen de venir passer quelques jours avec nous pour profiter de leur petite-fille et ils ont pu constater que la vie que menait leur fille était loin d’être splendide. Ils ont essayé de me faire revenir avec eux, au moins le temps que je puisse un peu me remplir les poches et repartir sur de bonnes bases avec ma propre fille, mais il était hors de question que j’y retourne. Une question de fierté certainement, je pourrais me débrouiller seule, si j’avais pris mon indépendance, ce n’était pas pour retourner auprès de mes parents au moindre coup dur. Ils n’ont bien évidement pas su faire autrement que de me laisser un peu d’argent, mais je n’y ai pas touché, préférant le garder au cas où les choses deviendraient vraiment trop difficiles. Finalement, j’ai réussis à trouver un emploi, en tant que pâtissière dans un restaurant, mais encore une fois, c’était loin d’être joyeux. Lyra passait son temps chez des voisins et j’étais à peine là pour elle puisque je passais la plupart de mon temps au restaurant.
Un an plus tard, ma vie prenait un nouveau tournant. Liam, un ami et cuisinier dans le restaurant où je travaillais, quittait New-York pour aller s’installer dans une petite ville de Floride afin d’y ouvrir son propre restaurant. Il me proposait de l’accompagner, m’offrant un emploi et un toit le temps que je puisse trouver quelque chose là-bas. Je n’ai pas vraiment pris le temps d’y réfléchir et j’ai accepté tout de suite. A quoi bon de toute façon, la grande ville ne me plaisait pas tant que ça et rien ne m’y retenait, aucune attache, rien. J’ai donc plié bagage et me suis installée avec Liam et sa femme. Je suis restée trois mois avec eux avant de trouver un petit appartement. Bien situé, proche de l’école et du restaurant où je travaillais, tout ce qu’il me fallait en sommes…

Aujourd’hui ; Je n’ai pas quitté Cougartown, cette petite ville est devenue ma maison et je m’y plais. J’ai travaillé quelques années auprès de Liam avant de trouver un nouvel emploi, toujours en tant que pâtissière, mais dans une pâtisserie cette fois, qui venait d’ouvrir dans le quartier où je vivais. Je me suis vite liée d’amitié avec Théodore, le propriétaire de la pâtisserie qui lui aussi était pâtissier et il m’a appris de nombreuses choses. Etre pâtissière dans ce genre d’établissement est tellement plus agréable. J’aime travailler pour des personnes qui viennent expressément pour avoir un gâteau bien spécifique et avoir en retour les compliments et les voir revenir pour toutes sortes d’occasions. C’est gratifiant et même si au départ, c’est un peu par dépit que je me suis lancée là-dedans, c’est aujourd’hui une véritable passion. Il y a un peu plus d'un mois, Theodore a décidé de quitté la ville et c’est encore une fois sur un coup de tête que j’ai décidé de reprendre le Gourmandelice. Lyra a beaucoup grandit et c’est une jeune fille épanouie et pleine de vie, une véritable fierté pour moi. Elle est mon petit rayon de soleil au quotidien.


Spoiler:
 


Dernière édition par Micah P. Wright le Mar 8 Oct - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: MICAH ✖ never one without the other we made a pact   Lun 7 Oct - 21:50

OH GOSH ISLA JE T'AIIIIIIIIIIIIIIIME
rebienvenue ma belle
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 1053
âge : 34 ans
statut civil : Célibataire
quartier : Kingston Grove
profession : Ancien Marine, actuellement dresseur canin
pseudonyme : Emy
célébrité : Alexander Skarsgard
double compte : Thomas
copyright : Hepburns


MessageSujet: Re: MICAH ✖ never one without the other we made a pact   Lun 7 Oct - 21:58

Re-bienvenue ange 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: MICAH ✖ never one without the other we made a pact   Lun 7 Oct - 22:14

Re bienvenue  
Isla, très bon choix  
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Invité
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: MICAH ✖ never one without the other we made a pact   Mar 8 Oct - 0:00

Re-bienvenue, encore une fois excellent choix d'avatar I love you surtout que la belle rousse est rarement convoitée sur les forums, c'est agréable de voir des têtes nouvelles! (a) Bonne chance pour la rédaction de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !


potins : 909
âge : 37 ans
statut civil : En couple, maman d'une petite fille de 10 ans, Lyra.
quartier : Blossom Grove
profession : Pâtissière et propriétaire du Gourmandelice
pseudonyme : jess.
célébrité : isla fisher.
double compte : evie a. sorensen, billie j. sheffield, haley l. grey &. jonah e. abernathy.
copyright : katie-lexie (avatar) ; .caius (signature)



MessageSujet: Re: MICAH ✖ never one without the other we made a pact   Mar 8 Oct - 0:08

Merci beaucoup tout le monde Il faut avouer que quand on voit le peu de ressources qu'il y a de la belle, ça peu se comprendre qu'elle soit si peu vue et ça m'a d'ailleurs fait hésiter, mais j'ai pas pu résister
Quoi qu'il en soit encore merci tout le monde ♥
&. les filles, si jamais... J'ai entièrement fini ma fiche Very Happy

.........................................

sometimes the heart sees what is invisible to the eye. It's OK 'cause I know you shine even on a rainy day. And I can find your halo guides me to wherever you fall. If you need a hand to hold I'll come running because You and I, won't part 'til we die. You should know we see eye to eye. Heart to heart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !



potins : 1148
âge : 36 ans
statut civil : Célibataire
quartier : Kingston Grove
profession : Vétérinaire, Directrice d'une clinique
pseudonyme : Lily-nee
célébrité : Bitsie Tulloch
double compte : Roxy Lyons & Julian Bucklet
copyright : Ava : katie-lexie & Sign : Silver Lungs



MessageSujet: Re: MICAH ✖ never one without the other we made a pact   Mar 8 Oct - 8:31

Reeeeee  
J'adore choupette !! En plus née à Riverton, comme ma Grace... Bon ok, avec la vie de nomade de Micah ça va être chaud boulette pour un lien d'amies d'enfances mais on trouvera bien autre chose  

Bref, c'est tout bon pour moi, bien évidemment  

.........................................
- Isobel Grace Caldwell -
I know these will all be stories someday. And our pictures will become old photographs. We'll all become somebody's mom or dad. But right now these moments are not stories. This is happening. I can see it. This one moment when you know you're not a sad story.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lilys-doodles.tumblr.com/



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Contenu sponsorisé
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: MICAH ✖ never one without the other we made a pact   Aujourd'hui à 8:23

Revenir en haut Aller en bas
 

MICAH ✖ never one without the other we made a pact

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» SIXTINE-MICAH ♦ Keep calm and love me
» ✡ Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l'intérieur de nous. Et parfois... Ils gagnent (micah)
» micah ✄ « ce n’est pas parce que tu parles que tu es intelligent. » 25.06.11-03H00
» MICAH ☇ Si une mallette est une petite malle, qu'est-ce qu'une salopette ?
» Micah :: L'amitié double les joies et réduit de moitié les peines. {Flashback}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You're About Forty :: 
Just the way you are
 :: Registre de la ville :: Les passeports validés
-