Partagez | 
 

 ϟ CHARLIE « Sweet & Sour »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


avatar

HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !


potins : 1817
âge : 36 ans
statut civil : Mariée depuis le 6 Aout 2016 !
quartier : Kingston Grove
profession : Lieutenant de Police (Crim')
pseudonyme : Porcupine.
célébrité : Stana Katic
double compte : Non
copyright : stanakaticland. stanakaticbrasil. castlelounge. stana-katicfans. stana-for-always. drstanakatic. for-lovers-only. alwayswiththecoffee. katicisms. castlelover47. stanacatik. motley control. Phantasmagoria. RIDDLE. stanakaticdaily. eileen-kath-madley. Hotmess



MessageSujet: Re: ϟ CHARLIE « Sweet & Sour »   Dim 11 Aoû - 18:25


Charlie & Charlie
L'ambiance était de suite devenue différente. Presque dans l'heure des confidences, le moment prouvant que finalement on pouvait réellement se confier l'un à l'autre et pourquoi pas s'accorder une certaine confiance. Loin de là l'esprit jovial et surtout enfantin, on sentait qu'on se trouvait avec deux adultes. Pas étonnant avec la révélation que je venais de lui faire quasiment naturellement. J'en étais surprise moi-même mais au moins, cet argument était de poids face à ce qu'il m'avait affirmé.

A présent, Charlie ne pouvait que comprendre l'importance de mon envie de l'aider, le bonheur que je lui souhaitais dans le fond. J'étais bien méchante dans le fond, mais parfois une carapace m'enveloppant constamment pouvait ne faire qu'apparaître quelqu'un de froid. Une fois qu'on me connaissait, on m'appréciait de façon générale. Bien entendu, on ne peut être apprécié par tout le monde.

Une fois dans la cuisine et les assiettes mises dans l'évier, je posais mes mains sur le rebord en prenant appuie et tentait de ne pas me montrer trop émotive. Cette partie de ma vie était toujours très délicate à évoquer. La preuve, c'était maintenant l'une des rares fois - pour ne pas dire la seule - où je l'évoquais librement. Je m'ouvrais face à l'intrépide McPreston. D'ailleurs, je l'entendis à peine venir dans la cuisine jusqu'à ce que sa main me saisisse pour me prendre dans ses bras.

Je ne me laissais pas aller mais ne le repoussait pas. C'était sa façon de se montrer là, solide comme un roc.  Il ne tarda pas à m'affirmer qu'il serait là. Comment pouvait-il me dire ça s'il comptait déménager sur une île ?
De toute façon je n'allais plus le voir d'ici peu, à moins qu'il venait juste de changer d'avis.
Et ça aurait été plus évident et facile pour lui de rester s'il souhaitait adopter un enfant sur le sol américain.
Au bout de quelques secondes, son regard happa le mien. Mes yeux qui avaient davantage une couleur émeraude aujourd'hui que noisette se plongeaient dans les siens qui étaient toujours d'un bleu lumineux.
" Est-ce que je devrais comprendre que tu restes alors ? ".

Jamais utiliser ce pan de mon passé aurait été dans l'unique but de le maintenir à Cougartown, loin de là mon attention première. Mais s'il restait à proximité, ce serait mieux pour l'aider.
Je me détachais ensuite de lui en le remerciant et esquissant un léger sourire en coin, une fois de plus il me prouvait qu'il avait grandi, qu'il serait présent. " Préviens moi quand tu auras besoin de mon témoignage alors, ou bien si tu as de nouveau rendez-vous avec l'assistante sociale ". C'était donnant donnant finalement. On allait commencer à se rendre service au lieu de se crêper le chignon. Finalement c'était plus usant qu'on ne l'aurait cru de se disputer constamment avec le voisin, d'autant que ça ne valait pas tellement la peine.

La discussion se poursuivit alors sur l'adoption. " Tu souhaiterais adopter un petit garçon ou une fille ? ". Je m'interrogeai soudainement sur le fait qu'il puisse entre-temps tomber sur la bonne personne. S'il décidait de parvenir à la paternité de cette façon, les choses pourraient changer une fois qu'il serait en couple car peut-être même que la femme avec laquelle il serait accepterait d'être la mère de son ou ses enfants.
Une fois qu'il m'eut répondu, je ne tardais donc pas à lui faire part de cette possibilité.
" Et tu as pensé à ce qui se passerait si tu rencontrais quelqu'un entre temps ? Si la relation vous menait à avoir un enfant ensemble, la procédure d'adoption tiendrait-elle toujours ? ".

Me reculant de quelques pas, j'allais m'appuyer à présent contre le plan de travail central de la cuisine.
Fiche (c) Espe

.........................................

   
a lil' tenderness


©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !




Work, always work !
potins : 1025
âge : 42 ans
statut civil : Happy hubby <3
quartier : Kingston Grove
profession : Agent du Swat
pseudonyme : Emilie
célébrité : Alex O'Loughlin
copyright : Tumblr Grasshopper James d'amour



MessageSujet: Re: ϟ CHARLIE « Sweet & Sour »   Mar 13 Aoû - 9:12


Charlie avait vraiment réfléchis à son projet de repartir vivre sur son ile. Il n'y avait vu que des points positifs jusqu'à ce que sa voisine vienne faire un tour chez lui. Elle avait de bons points pour le faire rester.

« Tu as des arguments intelligents à avancer. D'une l'assistante sociale serait rassurée de me voir rester ici. Puis de deux, tu as besoin de moi. »

Mais même s'il tenait beaucoup à elle, c'était le premier point qui le faisait réfléchir. Il devait prouver qu'il était stable et capable de s'occuper d'un enfant ici, pas à plusieurs milliers de kilomètre. Il avait ses amis, des personnes qui pouvaient l'aider à Cougar Town. Charlie pourrait lui filer un coup de main. Le grand brun était certain qu'elle ne se défilerai pas devant un bobo à soigner ou une histoire à raconter. Parce qu'il avait beau vouloir devenir père, certaines zones de la paternité restaient très sombres. Il allait devoir apprendre. Que se soit pour une fille ou un garçon.

« Les deux, ce n'est pas ce qui compte le plus à mes yeux. Beaucoup de ces petits ont besoin de beaucoup plus que de l'amour. Ils ont des problèmes, ils peuvent être hyper actifs ou super en retrait face à la société, il y a des handicapés et des gamins qui ont perdu espoir... Ce que je veux pouvoir faire pour eux, c'est les aider. Leur montrer qu'ils ont quelqu'un pour eux. Et que leur caractère ou le handicap qu'il porte n'est pas un frein au bonheur. »

Au début, Charlie croyait que l'adoption c'était le monde tout rose des bisounours. Qu'il adopterai facilement un bébé de quelques jours à peine. Ça ne se passait pas comme ça et sa vision des choses avaient évolué. Il était prêt à changer sa vie du tout au tout pour un petit, ou un plus grand d'ailleurs. On lui avait parlé d'accueillir des fratries ou des enfants un peu différents, il avait dit oui.
L'expliquer à Charlie aujourd'hui c'était étrange. Parce qu'elle avait avoué l'avoir vu prendre en maturité, mais ça c'était le lui de toujours. Le tolérant prêt à ouvrir ses bras au plus faible. Son métier ne le montrait pas toujours. Rarement. Dans les forces de l'ordre, son équipe - et toutes celles du Swat - était celle qui avait le plus le sang froid. Cœur ou pas de cœur, c'était parfois dur à distinguer. Fin pas pour Charlie. L'hawaïen avait le cœur énorme et il l'utilisait pas toujours à 100%. Pas encore parce qu'il lui manquait des éléments essentiels pour ça.

« Je veux adopter. C'est ce qui me tient le plus à cœur alors ce n'est pas une femme qui m'arrêtera. Puis comment je pourrais en trouver une en quelques mois alors que ça fait presque quarante ans que je n'ai rencontré personne. »

Le jeune homme prit appui sur le comptoir derrière lui avant de s'assoir dessus pour être face à la brunette. Elle lui posait toutes les questions que l'assistante allait lui poser au prochain rendez vous. Et avec elle il arrivait à répondre. C'était simple. Il avait presque envie d'en rire.

« Tu dis ça parce que tu comptes m'inviter à sortir peut être ? »

Leur histoire était finie, avant d'avoir commencée. Il l'avait compris, plus ou moins accepté, mais il se sentait déjà de plaisanter avec la jeune femme à ce propos. Après tout, ce soir, elle semblait être plus détendue que jamais. Ouverte. Abordable.

« Plus sérieusement, si une femme venait à prendre une place plus importante dans ma vie, je lui en parlerai. Je veux adopter un enfant. Ou plusieurs. Je veux aussi en avoir de moi, pour voir l'évolution avec la maman, mais au final j'aimerai pouvoir adopter. »

.........................................
Love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !


potins : 1817
âge : 36 ans
statut civil : Mariée depuis le 6 Aout 2016 !
quartier : Kingston Grove
profession : Lieutenant de Police (Crim')
pseudonyme : Porcupine.
célébrité : Stana Katic
double compte : Non
copyright : stanakaticland. stanakaticbrasil. castlelounge. stana-katicfans. stana-for-always. drstanakatic. for-lovers-only. alwayswiththecoffee. katicisms. castlelover47. stanacatik. motley control. Phantasmagoria. RIDDLE. stanakaticdaily. eileen-kath-madley. Hotmess



MessageSujet: Re: ϟ CHARLIE « Sweet & Sour »   Mer 14 Aoû - 1:07


Charlie & Charlie
Au fond de moi, je me sentais plutôt contente qu'il reste dans les parages. Inconsciemment ou non, je m'étais habituée à le voir régulièrement, à ses gamineries puis à présent je découvrais le véritable homme responsable que j'avais toujours souhaité voir en lui. J'esquissais un sourire, le SWAT était vraiment attentionné que j'en fus presque touchée. Je n'avais pas cette impression qu'il ne faisait que cela comme il draguait les bimbos dans 'le passé'. Là il y avait de l'honnêteté, de la simplicité.

D'ailleurs notre discussion sur son avenir était signe de l'évolution favorable de notre relation, de la maturité prise. Il avait tout pris en considération et avait entièrement raison. Lorsque je m'occupais des enfants malades à Tampa, j'apportais autant d'affection à un enfant atteint d'une maladie peu grave d'une vitale, la même à un enfant handicapé quelque qu'il soit qu'à un non handicapé. Comme on le disait si bien, l'amour est sans frontière.
Finalement Charlie aurait très bien pu être un bénévole y passant son temps libre ou à certaines occasions là-bas. Je l'imaginais plutôt bien.

Rapidement j'eus cette sensation de prendre la place d'une assistante sociale, du moins en lui posant les questions me venant en tête. Mais c'était avec naturel que je les lui posais, et il me répondait en toute simplicité. " On ne sait jamais. Tu sais l'avenir est quelque peu imprévisible parfois. Il arrive des choses lorsqu'on s'y attend le moins ".

Juste une fois que j'eus le temps de lui indiquer cela, l'homme séduisant ne tarda pas à me faire sourire une nouvelle fois. Il n'avait pas perdu le nord celui-là ! Déjà il me taquinait de nouveau - comme au bon vieux temps -. Je préférais ne pas répondre et regarder ailleurs, jusqu'à ce qu'il poursuive sur sa lancée. Il avait là une réponse plutôt réfléchie et qui plairait sûrement à l'assistante sociale. " Tu te sens prêt ? Aux questions que la spécialiste te poseras ? Par exemple par rapport à ta profession impliquant que tu manipules des armes, et que ces armes se trouvent pour certaines ici... puis pour les absences liées à ton boulot, la gestion du temps professionnel et privé...."
Je n'essayais pas lui mettre la pression mais il était bien pour lui de s'attendre à toute sorte d'interrogation.
Je le rassurais tout de même " En tout cas, je ne crois pas qu'il faille que tu t'inquiètes de trop car l'important n'est pas forcément d'être parfait, personne ne l'est, mais de faire de ton mieux et l'offrir à cet enfant ".

En tant que voisine, je présumais qu'il frapperait à ma porte si besoin était et j'étais prêt à m'engager à lui apporter une aide occasionnelle. je le lui fis d'ailleurs savoir. " A quand est fixé ton prochain rendez-vous ? ". Lorsque j'eus ma réponse, il me semblait raisonnable de ne pas l'ennuyer davantage et de rebrousser chemin.

" Je ne sais pas quelle heure il est mais si tu bosses demain, il vaut mieux que je ne tarde pas, même si je n'ai que le couloir à traverser.... tu me tiendras au courant de l'avancée ? Puis si tu souhaites que je sois là lorsque tu auras cette fameuse visite, en fonction de ma disponibilité je pourrais essayer d'être présente ". Ma main vint se poser sur son épaule alors que je m'étais avancée vers lui pour le saluer. Rapidement je l'ôtais et lui offrit un dernier sourire avant de faire quelques pas vers le seuil de la cuisine afin de quitter ensuite son salon.
Fiche (c) Espe

.........................................

   
a lil' tenderness


©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !




Work, always work !
potins : 1025
âge : 42 ans
statut civil : Happy hubby <3
quartier : Kingston Grove
profession : Agent du Swat
pseudonyme : Emilie
célébrité : Alex O'Loughlin
copyright : Tumblr Grasshopper James d'amour



MessageSujet: Re: ϟ CHARLIE « Sweet & Sour »   Sam 17 Aoû - 22:02


Charlie ne se voyait pas trouver la femme de sa vie dans les prochains mois. Ce n'était pas qu'il n'y en avait pas à son gout, mais il avait juste le béguin pour une d'entre elle. Et ça le coupait pour ses autres relations. Dommage. Peut être. Pas à son gout. Pour une fois, il respectait la gente féminine. Sa voisine l'avait fait grandir. Et il l'avait surement aidé à ouvrir sa coquille, car quelques mois auparavant, elle n'aurait pas souris devant cette taquinerie. Elle l'aurait rejeté froidement. Maintenant elle semblait y voir du jeu. C'était déjà ça, il la faisait sourire. Mais de toute façon, même pour elle, il ne renoncerai pas à son projet d'adoption.
Un projet qui n'était pas aboutit. La brunette posait des questions, avançait des choses qui posaient problèmes. Il n'avait pas de réponse. Et il réalisa alors pourquoi on lui avait retourné son dossier par deux fois. Ce n'était pas pour l'embêter, mais pour qu'il le peaufine afin d'apporter un projet finis devant le comité d'adoption pour obtenir un agrément.

« J'ai encore du boulot tu sais... Pour prouver que je peux être un papa présent malgré mon boulot. Mais les mots que tu dis ça me touche... »

Charlie la regarda dans les yeux. Il se sentait parfois seul dans ses démarches, dans toutes cette paperasse, mais aujourd'hui en parlant avec sa voisine, il avait l'impression que tout était possible. Qu'il allait devenir papa, avec ses faiblesses, mais surtout avec son amour. Et qu'elle serait là pour l'aider. Quoi qu'il arrive. Si elle le pouvait, elle le ferait. Comme une bonne amie en qui il pouvait avoir confiance. C'est donc sans soucis qu'il lui expliqua qu'il devait remettre son dossier bientôt et qu'un rendez vous serait pris à partir de là.

« Repose toi bien et je t'appelle demain pour te donner le numéro de mon contact. J'espère qu'il pourra t'aider et que tu résoudras vite ton affaire. »

Le jeune homme profita que Charlie se rapproche de lui pour aller poser un bisou sur sa joue. Il grapillait toujours un bisou. C'était tout lui. Mais il ne força pas pour plus et la laissa s'éloigner en la suivant. En une soirée, leur relation avait totalement changé, en bien. Du coup il lui proposa de repasser pour un repas quand elle en aurait envie, ou même juste pour parler ou regarder un film. Fin faire des activités de voisins !
Il l'accompagna jusqu'à la porte et resta sur le seuil de la sienne pour la regarder rentrer chez elle. Juste au cas ou. Même s'il ne risquait pas de lui arriver grand chose. Il restait prudent avec cette femme.

« Essaye de te reposer. Tu en auras besoin demain pour attraper ce détraqué. »


.........................................
Love her

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

HERE YOU ARE SPEAKING TO
YOU MAY STAY REVERENT !


potins : 1817
âge : 36 ans
statut civil : Mariée depuis le 6 Aout 2016 !
quartier : Kingston Grove
profession : Lieutenant de Police (Crim')
pseudonyme : Porcupine.
célébrité : Stana Katic
double compte : Non
copyright : stanakaticland. stanakaticbrasil. castlelounge. stana-katicfans. stana-for-always. drstanakatic. for-lovers-only. alwayswiththecoffee. katicisms. castlelover47. stanacatik. motley control. Phantasmagoria. RIDDLE. stanakaticdaily. eileen-kath-madley. Hotmess



MessageSujet: Re: ϟ CHARLIE « Sweet & Sour »   Sam 17 Aoû - 23:13


Charlie & Charlie
Charlie avait à la fois changé et était quand même resté lui même. Comme si les côtés qui m'agaçaient parfois étaient mis à l'écart ce soir là et que la véritable personne capable de gérer parfaitement une paternité était face à moi. Je le sentais tant dans son regard que sa voix, il ne pouvait qu'être père. Peut-être qu'enfin sa mère serait un minimum fière de lui. S'il le fallait, je serais même volontaire pour vanter les mérites de son fils. Il en avait fait du chemin et essuyé des refus de son dossier.

Mes interrogations pouvaient peut-être le mener à se préparer davantage et rendre un dossier solide, sûr. Il y parviendrait. C'était un homme déterminé et têtu. Bon et un brin charmeur ausi donc avec un petit sourire et un clin d'œil, il ferait certainement céder une femme chargée d'étudier sa demande." Peu importe le temps que ça prendra. Tu arriveras à tes fins et tu feras un ou une heureuse. C'est l'essentiel et c'est aussi ce qui doit rester ta seule motivation ". Sans relâche, je le confortais dans la direction qu'il voulait prendre. Malgré ses airs d'homme sûr de lui, dans le fond, McPreston allait expérimenter quelque chose de nouveau pour lui, entrer en terre inconnue et je me doutais qu'un peu de soutien ne serait pas de refus.

Quand vint le temps pour moi de quitter l'appartement, il se montra plus qu'attentionné et c'est avec un regard bienveillant qu'il me regarda ouvrir ma porte d'appartement de l'autre côté du couloir. D'un hochement de tête, je le remerciais simplement puis l'invitait à manger un plat asiatique commandé chez le traiteur, le lendemain soir. Il était temps de pacifier notre relation et il fallait avouer qu'un break n'était pas désagréable. Bien que se taquiner et charrier était un jeu installé depuis le départ. Mais ça reviendrait certainement plus tard. Comme on dit, le naturel revient toujours au galop.

FIN
Fiche (c) Espe

.........................................

   
a lil' tenderness


©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



HERE YOU ARE SPEAKING TO
Contenu sponsorisé
YOU MAY STAY REVERENT !



MessageSujet: Re: ϟ CHARLIE « Sweet & Sour »   

Revenir en haut Aller en bas
 

ϟ CHARLIE « Sweet & Sour »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ϟ CHARLIE « Sweet & Sour »
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Voici le laeader Sweet Miki
» Quand Michel Martelly fait du Sweet Miki....
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You're About Forty :: 
Bienvenue sur YAF
 :: La dépêche de YAF :: Récupération
-